Projet Enclave

Un projet de vie alternatif, écologique et raisonné.

L’Enclave est un projet de cohabitation responsable à l’échelle d’un hameau. Le projet se veut écologique, démocratique, autogéré, autonome et scientifique.

Autonomie

Nous subvenons à nos besoins grâce au fruit de notre travail et à des échanges réfléchis (nous choisissons nos dépendances). L'autonomie nous rend responsable de notre consommation, qui ne dépendra pas de l'exploitation d'autrui. Nous assurerons notre autonomie grâce à un contrôle des moyens de production (énergie, nourriture, eau, etc.).

Vie en communauté

La vie en communauté a plusieurs avantages : réduire des coûts (chauffage, terrain, transports, …) et factoriser le travail (conception de l’habitat par exemple). Là où la vie en autarcie serait très contraignante seul (car extrêmement chronophage), elle devient envisageable à plusieurs (surtout si le groupe dépasse un certain seuil) car les tâches sont réparties. Seul, la moindre erreur ou le moindre problème peut devenir insurmontable (ex: maladie, accident, mauvaise récolte, mauvais choix…), le groupe est bien plus résilient, chacun prend soin des autres.

Démocratie

La démocratie est un mode de prise de décision prenant en compte les intérêts de chacun. Cela respecte les individus, leurs avis et points de vue, avec un rapport de force d’égal à égal. De plus, la démocratie permet de faire connaître l’avis de chacun, basé sur des connaissances ou des cultures différentes. Pour toutes ces raisons, nous pensons que la démocratie est nécessaire au cœur du projet.

Écologie

L’écologie n’est qu’un moyen : protéger l’environnement c’est se protéger nous-mêmes. Si notre environnement est menacé, notre nourriture l'est également, et donc par conséquent notre santé, notre mode de vie, notre avenir en tant qu’espèce. Notre mode de vie, plus simple, permet de réduire drastiquement notre empreinte et se place dans la mouvance de décroissance.

Technologie

La technologie a pris une grande place dans notre quotidien. Que ce soit pour communiquer, s’informer ou se divertir, nous utilisons de l’électronique. Tout ceci est du confort auquel nous ne souhaitons pas renoncer. Notre projet n’est pas de se séparer de tout ceci, mais uniquement de l’apprécier de manière responsable.

De plus nous pensons que la communication entre les personnes, telle que permise par Internet, est salutaire. Ce serait une erreur de s'en priver : communiquer sur ce que l'on fait, nos réussites et nos échecs, et même simplement notre quotidien est important. Il faut montrer aux gens qu'une alternative est possible.

Contribuer au mouvement

Notre démarche a pour objectif de montrer un exemple accessible à tous. Nous souhaitons créer un lieu agréable à vivre, présentable au plus grand nombre comme une alternative crédible à nos sociétés.

D'autres projets de ce genre existent, et nous souhaitons nous fédérer.

Une Commune pour le XXI e siècle

La mise en commun de nos ressources est un moyen de s’enrichir : nos moyens matériels sont plus grands, nous profitons de l’expérience de nos pairs, nous pouvons travailler à des projets de groupe.

La cohabitation est l’application de ce postulat à un stade plus avancé, et nous voulons auto-construire une habitation unique. Construire un bâtiment unique nous offre de nouvelles options architecturales et nous permet de mieux appliquer les méthodes d’économie d’énergie.

Économie

Un revenu universel pour tous

L'idée est de fournir de quoi se nourrir, se loger, se chauffer et un peu d'énergie. On demande uniquement aux gens de travailler pour arriver à ce résultat, le temps restant étant libéré pour le développement de projets personnels (ou collectifs si le cœur vous en dit).

Des finances partagées

Le projet aura des finances collectives. L'idée principale est que les membres apportent de l'argent pour démarrer le projet (somme individuelle à définir, autour de 10 000 à 20 000 €) et si possible du récurrent. Le surplus pourra être investi (choix d'investissements à définir collectivement une fois les sommes disponibles connues).

La priorité étant la pérennité du projet, nos ressources financières seront utilisées pour la survie et le confort minimal des personnes (du chauffage et un peu d'énergie). Seront donc prioritaires les achats de nourriture, d'énergie, de matériaux et de matériels pour l'habitat collectif.

Le reste du financement sera soumis à des décisions collectives. Cela servira pour des projets divers, souvent en rapport avec la collecte d'énergie ou apportant du confort aux habitants, des expérimentations sont à prévoir dans ce sens. Pour la collecte d'énergie, nous pouvons acheter du matériel pour produire des pales d'éoliennes ou un chauffe-eau solaire. Le divertissement est également de la partie avec l'achat d'instruments de musique par exemple (voire fabrication, pour les motivés !).

Des priorités écologiques et sociales

Les projets de l'enclave auront pour but le développement de l'individu ou de la communauté, sans impératif économique ou de rentabilité financière. De plus, les conditions de réalisation des projets et les implications sur l'environnement local ou distant seront des facteurs pris en compte.

Échanges locaux et solidaires

Nous sommes ouverts et nous souhaitons échanger au maximum avec les acteurs de l'économie locale afin d'avoir une communauté plus résiliente.

Gouvernance

Démocratie directe et à petite échelle

  • Une société civile imobilière sera créée pour servir de structure légale au projet.
    Les statuts n’ont pas encore été publiés.
  • Les décisions sont pour le moment prises à l’unanimité parmis l’ensemble des membres du projet.

  • Nous nous accordons sur l’importance de laisser la possibilité aux membres de partir avec des ressources équivalentes à celles qu’ils ont apporté en arrivant.

    Les détails pratiques n’ont pas encore été décidés.

Un projet dans le temps

Prospection

Mars 2018

Apprendre de l’expérience des projets similaires.

Recruter de nouvelles personnes dans le projet pour enrichir sa communauté.

Se former et expériementer pour se familiariser avec des méthodes ou technologies utiles au projet.

Juillet 2018

Parcourir le pays pour trouver un terrain adapté.

Préparation

Mars 2019

Obtention d’un terrain constructible.

Construction

Mars 2020

Auto-construction du bâtiment principal du projet.

Expansion

Mars 2021

Documenter les réussites et échecs du projet.

Le futur et au delà

Développer de nouveaux outils écologiques pour produire de l’énergie, de la nourriture, etc.

Rejoindre le projet

Afin de réduire les frictions dans le groupe, rejoindre le projet se fait après une période d’essai de 6 mois. Les membres actuels doivent alors valider à l’unanimité l’intégration d’une nouvelle personne dans le projet.

Pendant les 6 mois de la période d’essai, des activités sociales ou des travaux sur l’Enclave seront prévus, pour prendre l’habitude de travailler ou de vivre ensemble.

Toute personne intéressée par le projet — souhaitant rejoindre ou non — peut entrer en contact avec nous via un salon de discussion .

N’hésitez pas à poser des questions ou à proposer de nouvelles idées !